personne



personne (2013-2017) 
 Série de 15 portraits anamorphosés.
La présence ou l’absence ou la figuration ou le visage ou le voir ou le désir ou le désir de voir, etc...
Si une personne est un individu, personne est aussi le masque, du latin persona, derrière lequel on n’y verra peut-être personne…
Portraits dessinés en anamorphose sur une figure de cône. La représentation ne se révélera que dans l’axe du volume.
Pour dire ! Ulysse, c’est Personne. - Mais qui t’a rendu aveugle Polyphème ? c’est Personne !
Ulysse, l’absent révélé, dévoilé, re-incarné par le désir d’Argos !

l’installation* : des cônes en papier (la quantité est déterminée par le lieu, minimum une quinzaine) de 130 cm de hauteur sur une base de 65 cm, disposés sur un sol de couleur noir. Le plafond, sur toute la surface de l’installation est tendu par un film réfléchissant (type Mylar). Le visiteur déambule entre les cônes. La forme et la hauteur des cônes est immédiatement perçue comme anthropomorphe alors que les linéaments sur les cônes ne sont qu’abstraction. Si on regarde le plafond-miroir, on découvrira que se positionnant tout à coté d’un cône, les signes dessinés en anamorphose sont des visages devenus visibles par le simple déplacement du regard.

Les visages représentés émanent de gens à la fois présents dans leur action et discrets dans leur manière d’être. Ainsi les bénévoles d’une association oeuvrants dans le quasi anonymat ou plus cruellement des réfugiés à la fois très présents et/ou très absents...
d’Ulysse ou de Polyphème, tout dépend du point de vue (ou du désir).

* Crée en 2013 à l’Abbaye de Bon Repos avec une présentation différente.

https://vimeo.com/116948527/11bb6342e9 (animation, la composition sonore a été réalisée avec la participation des bénévoles de l'Abbaye de Bon Repos)